LezArts des vallons portrait d’artiste 2022 : Fred Mazoir

FM Projet St Senoux fred mazoir     FM Métallhite de St Malon sur Mel  

FRED MAZOIR

Plélan le grand

Diplômé des beaux-arts de Rennes, Reims et Quimper dans les années 90, Fred Mazoir a obtenu des prix et fait plusieurs expositions collectives ou personnelles en Francedepuis 2004. Depuis 2022, son travail est représenté par la Galerie Bruno Massa à Paris, New York, Séoul, Tbilissi.

Sa démarche artistique: M A G M A T I S M E

Dans la mouvance de l’Abstraction lyrique, ses œuvres s’inspirent de l’ensemble des phénomènes naturels, visibles et invisible et de la matière incandescente que l’on nomme Magma, à travers la métamorphose physique et chimique du fer sous l’action d’une chaleur intense.

Frédérick Mazoir conjugue les techniques de forge basiques à l’élément Fer comme le plissement, la torsion, l’étirement et la compression pour obtenir des sculptures rappelant des formes organiques et certaines accumulations de strates géologiques.

Forgé en une intention essentialiste, l’esthétisme des pièces est ainsi créé et volontairement renié afin de garder intacte l’altération brute de la matière.

« Le Magmatisme, à mon échelle, est devenu un état d’être et de conscience à part entière. L’activité interne du corps et le flux sanguin, dans l’épaisseur des chairs et des organes, sont ressentis comme un volcanisme organique, à l’origine de la pulsion créatrice. »

Le travail du sculpteur Fred Mazoir est un incessant ressac sur la plage de ses obsessions de magma, de terre mère, de masculin féminin. Structure de métal qui se dressent, monumentales, vers les cieux. Compression, expansion, dilatation jouent une partition à la métronomie parfaite. Materia prima, le fer, brut et brutal, se fait alors sensuel, organique, vibratoire.

Le projet: « Death and Rebirth »

Dans la mouvance de mégalithes, ce projet artistique repose sur l’idée de :

– Relier l’humain à son environnement, dans une quête d’équilibre, d’harmonisation, que nos sociétés de l’Anthropocène ont brisé.

– Créer le lien entre le naturel existant et ce »métallithe » . Cette sculpture dont la forme évoque la renaissance par une regermination d’un arbre mort ou d’une souche.

– S’approprier l’œuvre. La structure d’acier dans laquelle les visiteurs pourront y déposer une pierre du pays ou d’ailleurs, et poursuivre la création offerte à tous et se relier au « grand tout ».

Instagram : https://www.instagram.com/fredmazoir/

https://ateliers-artistes-belleville.fr/artiste/frederick-mazoir/